ascendances

L'ENERGIE SOLAIRE DU PLANEUR

Comment ça marche ?

On désigne par vol à voile l'action de voler en planeur en utilisant les courants verticaux de l'atmosphère.

Le planeur est porté par l'air. Son poids l'attire vers le sol et il plane inexorablement vers le bas. Pour pallier à l'attraction terrestre et maintenir l'engin en l'air, le pilote utilise les ascendances thermiques qui permettent à l'avion de regagner de l'altitude.

En zone montagneuse, les planeurs utilisent les ascendances dynamiques et ondulatoires produites par le vent sur les montagnes.

Dans une région de plaine comme Chartres, ces courants verticaux ne sont pas liés au vent (c'est même un élément défavorable s'il est trop fort) mais au soleil. Celui-ci réchauffe le sol qui, à son tour, réchauffe l'air à son contact. Il se crée ainsi des bulles puis des colonnes d'air chaud qui s'élèvent. Lorsque certaines conditions d'humidité sont réunies, ces colonnes sont matérialisées à leur sommet par des nuages blancs bourgeonnants: les cumulus.

Ce sont ces colonnes d'air chaud qu'utilisent les planeurs pour monter et se déplacer en région de plaine. Le pilote entre dans ces colonnes en formant des spirales et prend de l'altitude. Le planeur peut ainsi glisser de nuage en nuage, pendant des centaines de kilomètres.

Il est toujours plus facile de faire du bon travail lorsque l'on croit en ce que l'on fait. C'est la raison pour laquelle nous nous engageons à aider davantage de personnes, jour après jour.
 

Lorsque le planeur est en l’air, il plane et descend doucement dans le ciel. Comment va-t-il rester en l’air et parcourir des centaines de km ? Grâce aux courants ascendants qui lui permettent de regagner de l’altitude, de « refaire le plein ».

ASCENDANCE
Thermique
ASCENDANCE
Thermique
ASCENDANCE
ASCENDANCE
Dynamique
ASCENDANCE
Ondulatoire

Téléphone bureau : 02 37 34 14 27

Téléphone piste : 06 95 00 98 43

volavoile.chartres@gmail.com

 

Aérodrome 28000 CHARTRES